Philippe Brihat

Des propres mots de l’artiste c’est l’histoire d’une grande histoire sans fin.
Philippe Brihat a initié cette longue série de peintures surréalistes avant les années 2000. Il appelle ses tableaux des Natures mortes paysagères. Actuellement il peint la saison 5.

Diplômé de l’École des Beaux Arts de Clermont-Ferrand, Philippe Brihat peint dans un style naturaliste essentiellement à la peinture à l’huile en glacis sur bois et sur toile. Il affectionne la forme triptyque et polyptyque, dont sont construit les reliquaires ou retables. Grâce à une touche fine posée avec précision, la facture picturale se rapproche d’un réalisme quasi-photographique.
Admirateur de l’artiste néerlandais Joachim Patinir de l’âge d’or flamand, Philippe Brihat se frotte au rapport macro et microscopique de ses sujets. On retrouve d’autres influences anachroniques des Jérôme Bosch, Dado et Cueco.
Les Natures mortes paysagères ont prit forme dans les installations en pleine nature de petits jouets en plastique représentants des indiens, des cow-boys, des chevaliers, des gentes dames et autres dinosaures. Il les met en scène dans son atelier au gré de quelques fictions inénarrables : des bateaux volent dans le ciel, naviguent au fond de l’eau ou sont montés sur roues... Ses récents personnages ont perdu leur tête remplacée par des gueules d’animaux domestiques ou sauvages.

Philippe Brihat s’amuse à d’imaginaires compositions qui questionnent l’humanité dans sa diversité.

La présence en nombre et le détournement d’animaux anthropomorphiques ou de mi-homme mi-bête, renvoient à une iconographie sacrée de l’Égypte ancienne et ses divinités bien connues. Le sacré ne fait plus de différence avec le profane à l’heure des super-héros du quotidien.
Fidèle à son bestiaire prosaïque fait de petits oiseaux, reptiles, poissons et autres insectes, l’artiste puise son inspiration dans ses propres sensations primales et subliminales, la dimension poétique que Giono appelait « le monde de derrière l’air ».

Philippe Brihat. L'age des héros <p>Huile sur bois. 100 x 100 cm</p>
Philippe <b>Brihat</b>. Le retour des géants <p>Huile sur bois. 120 x 40 cm</p>
Philippe <b>Brihat</b>. La Parade <p>Huile sur bois. 120 x 40 cm</p>
Philippe <b>Brihat</b>. Sa majesté Carnaval <p>Huile sur bois. 120 x 40 cm</p>
Philippe <b>Brihat</b>. Le char de foin <p>Huile sur bois. 120 x 40 cm</p>
Philippe <b>Brihat</b>. La chute d'Icare <p>Huile sur bois. 120 x 80 cm</p>