Rémi Boissau

L’art de photographier, du reportage et à l’émotion pure et simple

Après une formation professionnelle au Centre d’Études de Recherches de l’Image et du Son (CERIS) à Chantilly Gouvieux dans les années 80, Rémi Boissau se dirige vers la production cinématographique en devenant photographe de plateau.

La photographie dépouillée et minimaliste de Rémi Boissau met en lumière un certain dénuement.

Il évite dés lors le plus possible la mise en scène et les accessoires. Les diaphragmes très ouverts rendent la série des "Pays sages" (2008) en nuances de gris de la plus nette à la plus floue qui soit. Plus attiré par la photo humaniste, il porte attentivement son regard sur les travailleurs et réalise en 2011 un reportage sur la vie de l’hôpital de Tarare dans le Rhône. L’artiste s’intéresse également de très prés à la mémoire photographique et travaille sur la restauration d’un important fond photographique abandonné.

L’univers de Rémi BOISSAU vous plaît ? Contactez-nous.

Rémi Boissau. Sancy <p>Photographie argentique. Numérisation HD. Dimensions variables</p>
Rémi <b>Boissau</b>. Wall broken <p>Photographie argentique. Numérisation HD. Dimensions variables</p>
Rémi <b>Boissau</b>. Sculpture Chauchard <p>Photographie argentique. Numérisation HD. Dimensions variables</p>
Rémi <b>Boissau</b>. Contre jour <p>Photographie argentique. Numérisation HD. Dimensions variables</p>
Rémi <b>Boissau</b>. Air Terre <p>Photographie argentique. Tirage Baryté. Numérisation HD. Limité 3 exemplaires. Signature. Dimensions variables</p>
Rémi <b>Boissau</b>. Pure matière <p>Photographie argentique. Numérisation HD. Dimensions variables</p>
Rémi <b>Boissau</b>. On the road <p>Photographie argentique. Tirage Baryté après numérisation HD. Limité 3 exemplaires. Dimensions variables</p>